Rechercher
  • coralinepasset

(1/4) Pourquoi chaque acteur du livre doit commencer par préparer l'avenir en coopération ?

La préparation est cruciale car chaque acteur du livre a sa temporalité propre : - L’auteur et l’éditeur travaillent sur une double temporalité : la production et la commercialisation. - Le diffuseur, le distributeur et le libraire sur une seule : la commercialisation, avec ses programmes de nouveautés.

La préparation de la vente vs la préparation de l’ouvrage. L’auteur et l’éditeur pensent sur un temps long et fluide d’un à trois ans minimum qui part du premier jour de l’idée d’un livre et se termine le jour de l’arrêt de commercialisation. Le diffuseur, le distributeur et le libraire pensent sur un temps court et cadencé sous forme de rétroplanning du premier jour de vente des livres au prochain programme de nouveautés. Il n’y a pas de bon ou mauvais rapport au temps, seulement des contraintes différentes. L’auteur et l’éditeur pensent à la vie du livre, le diffuseur, le distributeur et le libraire à sa présence. Pourtant, le travail de préparation n’est ni fluide ni cadencé. Ce ne sont pas des étapes successives et imperméables ou un flux continu d’actions. Les actions qui suivent peuvent nécessiter des aller-retours et c’est très bien : - Étudier un marché - Questionner sa marque - Mettre en place une collaboration auteur- éditeur constructive - Élaborer un concept éditorial le positionner Rédiger un manuscrit, préparer l’ouvrage - Communiquer sur l’ouvrage, fabriquer l’ouvrage, en assurer une commercialisation construite et l’ajuster si nécessaire. Cela nécessite de communiquer et d’ajuster en permanence.











28 vues0 commentaire